Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.
Si vous refusez l’utilisation des cookies, veuillez suivre la démarche expliquée dans la Politique de gestion des cookies.

En savoir plus

20 Francs Napoléon
Cotation = 218,00 €

Mis à jour le 21/05/2019 à 13:15

Le saviez-vous ?

La table de loi de la pièce de 20 Francs Or Génie IIIe République et celle des pièces de 50 et 100 Francs Or Génie IIIe République diffèrent. Alors que les table des pièces de 20 Francs sont vierges, le génie a écrit « Constitution » sur celles de 50 et 100 Francs, à l'instar du génie des Louis d'Or et des écus « constitutionnels » frappés à partir de 1791.

Cotation = 218,00 €

Mis à jour le 21/05/2019 à 13:15

21/05/2019218,00 €
20/05/2019219,00 €
17/05/2019220,70 €
16/05/2019219,90 €
15/05/2019217,00 €
14/05/2019218,70 €
13/05/2019218,70 €

De la reproduction d'une œuvre d'art

Le génie ailé qui est représenté sur l'avers de la pièce de 20 Francs Or Génie IIIe République est déjà bien connu des numismates et de certains français lorsque la pièce commence à être frappée en 1871. En effet, il n'est autre que le Génie d'Augustin Dupré, 14e graveur général des monnaies, qui avait choisi d' « habiller » les Louis d'Or et les écus constitutionnels de ce personnage allégorique à partir de 1791.

Il a été ensuite reproduit sur les pièces de 20 Francs Napoléon frappées sous la IIe République entre 1848 et 1849 puis remis à l'honneur par la IIIe République sur ses pièces de 20, 50 et 100 Francs Or.


« Génie IIe République » et « Génie IIIe République »

Les pièces de 20 Francs Or « Génie IIe République » et « Génie IIIe République » sont quasiment identiques. Seuls deux éléments permettent de les distinguer aisément : le millésime de la pièce gravé sur son revers et l'inscription sur la table de loi dessinée sur son avers. Alors que les dates « 24.25.FEV.1848. » viennent d'être écrites par le « Génie IIème République », rien n'est encore inscrit sur la table de loi du « Génie IIIème République ».


Cette copie presque conforme de la gravure des pièces de 20 Francs Or Génie IIe République est liée au besoin urgent de pièces d'or après la victoire de la guerre franco-prussienne par les Allemands. Il s'agissait de pouvoir rapidement payer l'indemnité de guerre colossale réclamée par les vainqueurs. Aussi reprit-on pour les nouvelles pièces de la jeune République les dessins de coins gravés sous la République précédente. Ce dessin a été conservé jusqu'en 1898.


La rupture avec l'Empire

La frappe des pièces de 20 Francs Or Génie IIIe République succède à celle des pièces de 20 Francs Or Napoléon III lauré. Bien qu'effectué dans l'urgence, le choix de copier la « Génie IIe République » n'est pas anodin.

Cette frappe comporte de nombreux éléments républicains, qui marquent la rupture avec le régime impérial en place jusqu'alors : la couronne de chêne, le faisceau de licteur surmonté d’une main de justice, la table de Loi, et la devise républicaine « Liberté Égalité Fraternité ».


Une production remarquable

Un peu plus de 86 millions d’exemplaires de cette pièce auraient été émis entre 1871 et 1898.

Créer une alerte
sur ce produit

Assistance :

Numéro Or :

Footer numero or

Numéro devises :

Footer numero devises

Suivez-nous sur :

Monéthèque :

Régulièrement mis à jour, ce site vous présente les principales devises traitées par CPoR Devises. La monéthèque vous donne accès aux données sur chaque devise en haute definition ainsi que des infos techniques précieuses.

Monéthèque